Ulaanbaatar, Mongolia / Oulan-Bator, Mongolie

16/01/2016: I’m going out of the plane and enjoy my first steps in Mongolia. All my plans, everything I read in guides and Internet is becoming reality, it is a crazy feeling! A bit of stress, as I am now so far away from everything and everybody I know, but a huge excitement at the same time, knowing I am here and nothing can stop me now!

I pass the border controls without any issue and reach the arrival gate. Dozens of taxi drivers are shouting, trying to get my attention, but I already noticed the one I booked through my hostel, with my name on a board, and I go straight to him. He invites me to follow him to his car with a big smile and a great English, and here I am on the Mongolian roads. The traffic is mad, forget about driving on your the lane, I am not even sure there are lanes to be honest, every car goes where there is a bit of space, and this does not seem to be an issue for my driver at all, as he keeps talking with me naturally. He informs me that he actually is the owner of the hostel, and that there is only one other guest at the hostel, another one crazy enough to visit Mongolia in winter, a cool guy from Wales.

The Danista hostel is hidden at the end of a small alley, very close to city centre. There is a little kitchen downstairs, where I can cook and eat (or share beers with Tim, my new Welsh friend). The bedroom is very nice and cosy, with my own bathroom, and luckily well heated, as it is currently -36°C (-33°F) outside.

The next days I take it easy, do some shopping, plan the 4 days trip out of the town, have a look around the city and taste local food, which is always interesting, as I am definitely unable to read the menu. But there is no big risk: everything I ate was super tasty. There is usually noodles and meat, which suits me perfectly. I even tried the local Burger King, which was similar to the European one, but at least there was a nice view from the restaurant.

As I could hear what sounded like religious chants from my bedroom, I assumed there would be some kind of a church around, and looking for it, I quickly found Gandantegchinlen Monastery, a Buddhist monastery currently hosting around 150 monks. Located in city centre, I was impressed by its size, and I spent quite a long time there, until the freezing cold pushed me back to the hostel.

After a few days, some new guests joined us and the small kitchen became animated at night. We even spent a memorable evening in an Irish pub in front of the hostel, where the pub owner joined us at our table and insisted in making us taste local Guinness, local whiskey, and local lager (or maybe we asked him?)… He then invited us upstairs for a funny karaoke session with Mongolian songs and some Beatles too.

Despite the cold and pollution, I feel good here. The hostel and its guests are great, and locals are rather curious and shy, but mostly polite and respectful. I now cannot wait for the 4 days trip organized by Doogi, the founder of Dream Mongolia Tour, when I will leave the capital city and have a taste of the Mongolian countryside.

Go to pictures

16/01/2016 : je sors de l’avion et pose le pied en Mongolie ! Tous mes projets, tout ce que j’ai lu dans mes guides et sur Internet deviennent réalité, c’est un sentiment extraordinaire ! Un peu de stress, car je ne connais rien ni personne ici, mais aussi une grande joie et impatience maintenant que je suis là et que plus rien ne peut m’arrêter !

Je passe les contrôles aux frontières sans aucun problème et j’atteins la sortie. Plusieurs chauffeurs de taxi essaient de m’interpeller, mais j’ai déjà repéré celui que j’ai réservé par l’auberge, avec mon nom sur un écriteau, et je me dirige directement vers lui. Il m’invite à le suivre vers sa voiture avec un grand sourire et un anglais impeccable, et me voilà sur les routes mongoles. La circulation est complètement folle, personne ne respecte sa voie de circulation, je ne suis même pas sûr qu’il y en ait. Chaque conducteur s’engouffre dès qu’il voit un peu d’espace, et cela ne semble pas déranger mon chauffeur car il continue à me parler comme si de rien n’était. Il m’informe qu’il est en fait le propriétaire de l’auberge, et qu’il n’y a actuellement qu’un seul autre client assez fou pour se rendre en Mongolie en hiver, un Gallois très sympa.

L’auberge (Danista hostel) est cachée au fond d’une petite allée, très proche du centre-ville. Il y a une petite cuisine en bas où l’on peut cuisiner et manger (ou boire des bières avec Tim, mon nouvel amis Gallois). Ma chambre est propre et confortable, avec ma propre salle-de-bain, et heureusement bien chauffée car il fait -36°C dehors !

Les jours suivants sont plutôt relax : je fais un peu de shopping, je planifie mes 4 jours d’excursion, j’explore un peu la ville et je goûte la nourriture locale, ce qui est toujours assez intéressant car je suis incapable de lire les menus. Mais je ne prends pas vraiment de risque : tout ce que je mange est délicieux. Il y a souvent des noodles et de la viande, ce qui me convient très bien ! J’ai même testé le Burger King local, qui était pareil que les européens, mais au moins j’ai eu une belle vue depuis la salle.

Comme j’ai entendu ce qui ressemblait à des chants religieux depuis ma chambre, j’ai supposé que j’étais proche d’un lieu de culte, et en le cherchant je suis vite tombé sur le monastère de Gandantegchinlen, un monastère bouddhiste accueillant environ 150 moines. Situé en ville, j’ai été impressionné par sa taille et j’y ai passé un bon moment, avant que le froid glacial ne me pousse à rentrer à ma chambre.

Après quelques jours, d’autres clients nous ont rejoint à l’auberge et la petite cuisine est devenue plus animée le soir. Nous avons même passé une soirée mémorable dans un pub irlandais en face de l’hôtel, où le propriétaire du pub a rejoint notre table et a insisté pour nous faire goûter la Guinness locale, le whisky local, et leur bière blonde (à moins que nous lui ayons demandé?)… Il nous a ensuite invités à l’étage pour une session karaoké à base de chansons mongoles et d’un peu de Beatles.

Malgré le froid et la pollution, je me sens bien ici. L’auberge et ses habitants sont super sympas, et les locaux sont assez curieux et réservés, mais plutôt polis et respectueux. Maintenant j’attends avec impatience de quitter la capitale pour une aventure de 4 jours dans la campagne mongole organisée par Doogi, fondatrice de l’agence Dream Mongolia Tour.

2 thoughts on “Ulaanbaatar, Mongolia / Oulan-Bator, Mongolie

Leave a Reply to Pierrette LOPEZ Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: